Des conséquences terribles

Pendant la seconde guerre mondiale, les juifs sont les plus touchés par l'Allemagne nazie. La Frabce collabore avec l'Allemagne et crée la politique antisémite. Nous pouvons cette politique antijuifs à travers la chronologie ci-dessous:

ZONE OCCUPEE

À partir de juillet 1940 expulsion vers la France de Juifs allemands (la plupart se rendent en zone "libre")
Avril 1941 interdiction des entreprises juives
14 mai 3 000 Juifs immigrés internés à Pithiviers et Beaune-la-Rolande
Août 4 000 Juifs immigrés internés à Drancy
Février 1942 couvre-feu imposé aux Juifs
27 mars le premier convoi de déportés quitte Drancy
29 mai ordonnance obligeant les Juifs de plus de six ans à porter l’étoile jaune
16-17 juillet rafle du Vel’d’Hiv’. 13 000 Juifs immigrés et français arrêtés, puis déportés, avec la collaboration de fonctionnaires français
11 novembre l’Allemagne occupe toute la France, à l’exception provisoire de la zone contrôlée par l’Italie

ZONE "LIBRE" (ADMINISTREE PAR LE GOUVERNEMENT DE VICHY)

27 août 1940 abrogation du décret-loi du 21 avril 1939 réprimant la discrimination raciale
3 octobre loi fixant le statut des Juifs (et les bannissant des emplois publics)
4 octobre loi conférant aux préfets le pouvoir d’interner les "étrangers de race juive"
29 mars 1941 création du commissariat général aux questions juives, chargé d’appliquer la politique antisémite du gouvernementUp
26 avril loi permettant de "vendre" les entreprises juives à des "aryens" ou de les liquider
2 juin exclusion des Juifs des professions libérales, du commerce, de l’artisanat et de l’industrie
29 novembre création de l’union générale des israélites de France (UGIF) chargée de recenser les Juifs
2 janvier 1942 décret ordonnant le recensement des juifs établis en France depuis 1936
Août 1942 arrestation et déportation de Juifs, à la demande des Allemands, y compris des enfants de moins de seize ans, au-delà de la demande allemande

Les juifs ont été génocidés par le travail forcé, les chambres à gaz, la potence, la torture, la sous alimentation, et les expériences médicales  dans les camps de concentrations. Ce génocide des Juifs constituait pour les nazis « la Solution finale à la question juive ». Les deux tiers de la population juive européenne ont été massacrés, environ 40 % des Juifs du monde, pendant la seconde guerre mondiale ; ce qui représente entre cinq et six millions de victimes selon les estimations des historiens.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site